Master: Effet Quantitatif de l'Obésité sur les Variables mesurées par un Tapis Roulant à Capteurs de Forces chez le Labrador par Yannick Klein

Publié le par Unité de Médecine de l'Elevage et du Sport


Le tapis roulant à capteurs de forces est un excellent outil permettant d'objectiver et de quantifier une boiterie chez le chien mais également d'étudier la particularité de sa démarche. Par ailleurs, l'obésité est de plus en plus fréquente chez le chien et notamment chez le labrador. Il est alors intéressant de se demander si l'obésité modifie les variables mesurées par les capteurs de forces, et concrètement si l'obésité modifie la démarche des labradors. La démarche au trot de 18 labradors normaux et de 17 labradors obèses a été analysée et comparée. Au delà de l'effet lié à l'augmentation de poids, il existe une augmentation significative liée au statut obèse pour les variables PicFz, ImpulseFz et ImpulseFy de freinage et de propulsion. La taille potentialise également les effets de l'obésité par rapport aux chiens non obèses.

Titre : Effet quantitatif de l'obésité sur les variables mesurées par un tapis roulant à capteurs de forces chez le labrador
Auteur : Yannick Klein
Directeur de mémoire : Dominique Grandjean
Assesseur de mémoire : Philippe Cardot
Mémoire présenté dans le cadre du Master sciences et technologie, mention biologie intégratuve et physiologie, option nutrition de l'Université Paris 6 2006)
Travail soutenu par un financement du groupe Royal Canin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article