Le Tapis Roulant: un exercice actif de rééducation

Publié le par Unité de Médecine de l'Elevage et du Sport



Le tapis roulant peut intervenir dans un programme de rééducation ou de remusculation. Plus traumatisant que la rééducation pas hydrothérapie, il intervient souvent en seconde intention.
Il permet de rééduquer le chien au pas puis, progressivement au trot grâce à un système de contrôle de la vitesse. Les avantages du tapis par rapport à une balade normale du chien sont :
- la possibilité de choisir la vitesse et la durée de l’exercice
- la possibilité au chien d’évoluer à une vitesse régulière, constante sans accélérations ou freinages brutaux
- la possibilité pour le chien de courir dans un premier temps sur une surface plane, non accidenté et en ligne droite
- la possibilité de réaliser un échauffement et une récupération active contrôlée.

Le tapis roulant permet à la fois de remuscler les chiens mais également de forcer les chiens à utiliser leur quatre pattes. En effet, après une longue période d’immobilisation ou de boiterie, certains chiens et notamment ceux de petit format ont tendance à courir sur trois pattes non parce qu’ils ont mal mais par habituation et par facilité. L’apprentissage de marche lente au pas, puis d’accélération progressive à d’autres allures permet au chien de réapprendre à utiliser ses quatre pattes quelques soit sa vitesse.
Lors d’atteinte des membres inférieurs, le réglage de la pente du tapis permet d’accentuer le travail des postérieurs en montée.
De plus un de nos tapis permet de mesurer les appuis des chiens à chaque pas grâce à la présence de nombreux capteurs de forces. Ce dispositif nous permet alors de suivre et de quantifier l’évolution de la boiterie au cours du programme de  rééducation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article